Pourquoi la France est-elle mal préparée face au Boom de la dépendance ?

La France fait face à un défi démographique majeur, lié au vieillissement de la population et à l’allongement de l’espérance de vie. Le nombre des personnes de plus de 85 ans devrait tripler d’ici 2050, ainsi que le nombre de personnes dépendantes. Ce constat met en lumière la mauvaise préparation de la France face au boom de la dépendance qu’on commence tout juste à connaître.

Nous sommes l’un des pays les moins préparés. Alors que les besoins croissent, la France est l’un des pays les moins bien pourvus en professionnels de la dépendance, selon un rapport de l’Organisation de coopération et développement économiques (OCDE). En 2016, on ne trouvait dans l’Hexagone que 2,3 travailleurs pour 100 personnes âgées de plus de 65 ans contre 5 en moyenne dans les 28 pays observés.

Mais comment expliquer ce constat ?

Le système de soins français apparaît pour beaucoup comme étant de plus en plus désuet. Les métiers d’aide soignants sont très peu attractifs : la rémunération est mauvaise et les horaires très contraignants. De plus en plus de travailleurs se plaignent de souffrir au travail, 85% d’entre eux affirmant même ressentir des maux de têtes ou des douleurs physiques. À cela s’ajoute un système de sélection dans la médecine française plus que discutable, et l’on peut plutôt bien cerner le problème auquel fait face la France.

Les défis sont nombreux, et apporter des réponses devient urgent. D’où la hâte des parlementaires à voter début juin la création de la « cinquième branche » de la Sécurité sociale consacrée à la dépendance , après des années d’atermoiements, et l’annonce la semaine dernière par le ministre de la Santé, Olivier Véran, de 1 milliard d’euros de financements supplémentaires dès 2021. De même, on remarque une multiplication d’initiatives au sein de la Silver Économie qui ont l’ambition d’apporter une réponse pérenne aux besoins de notre société. Elles visent à repenser le système de soins français, à prolonger la période de vie dans à domicile des seniors ou encore à proposer une alternative aux EPHAD surchargés.


Les EHPAD ne suffisent plus à soutenir la croissance de la dépendance. De nombreuses personnes âgées ne peuvent pas y accéder, par manque de moyens ou manque de place. De plus, les conditions d’accueil ne sont pas à la hauteur du prix à payer, et le plaintes contre ce système ne manquent pas. 

La France est donc un des pays les moins préparés, et ce à l’aube d’un boom de la dépendance qui s’annonce déjà comme sans précédent. Les défis sont nombreux, et on devrait assister en parallèle à un Boom des initiatives liées à la Silver Économie afin d’apporter des pistes d’améliorations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :