Rencontrez les trois cofondateurs d’Homiz !

Mokhtar, Benjamin et Yoan sont les trois cofondateurs d’Homiz. 

Après des études à HEC, Yoan part travailler au Brésil dans le cadre d’un projet autour de jeunes orphelins. À son retour en France, il participe à une mission qui vise à rendre la ville de Toulouse plus inclusive et il se rend alors compte de la formidable complémentarité intergénérationnelle. 

Benjamin est lui un habitué de l’intergénérationnel ; que ce soit dans le cadre de ses échanges universitaires avec Sciences Po ou de ses différents voyages, il adore loger chez des personnes âgées partout où il se rend.

Enfin, Mokhtar est le plus technique de la bande. Véritable passionné d’informatique, il adore initier ses grands parents au digital et est persuadé que le numérique est un formidable levier de rapprochement entre les générations.

Tout d’abord, comment vous est venue l’idée d’Homiz ?

Nous sommes partis d’un constat. Nous sommes bien placés pour savoir que la crise du logement frappe de plus en plus les jeunes, et que pour la plupart d’entre eux il est très difficile de trouver un appartement décent et abordable sans compromettre leur réussite scolaire. Au niveau des seniors, nous sommes aussi tombés sur des chiffres qui parlent d’eux-mêmes : 5 millions souffrent de solitude en France, et beaucoup d’entre eux vivent dans de grands appartement vides. La solution nous semblait alors évidente : la cohabitation intergénérationnelle était encore bien trop absente de notre société et nous sommes convaincus qu’il faut remédier à cela.

Votre projet porte des valeurs solidaires fortes, est-ce que c’est votre motivation principale ?

Je pense que ce sont nos différentes expériences qui nous ont sensibilisé à tout ca. Nous souhaitions développer un projet à la forte teneur sociale et solidaire, cela nous tenait vraiment à cœur.
Et puis nous avons remarqué un grand cloisonnement entre générations dans notre société, qui aboutit à une vision peu réaliste et souvent caricaturée de l’autre. Chez Homiz, nous croyons à l’alliance entre les âges pour renverser les clichés !

Pourquoi la cohabitation intergénérationnelle, parmi tous les autres projets solidaires ?

Nous avions tous les trois eu des expériences diverses avec les seniors, et beaucoup de choses nous avaient marqué. Déjà, les conditions d’isolement dans laquelle beaucoup de nos aînés se trouvent nous poussent à changer la situation et à les reconnecter au monde réel.

De plus, il nous paraît évident que la cohabitation intergénérationnelle a de l’avenir. Dans 30 ans, le nombre de personnes de 60 ans ou plus aura doublé, et les enjeux écologiques actuels ne nous permettent pas de construire de nouveaux logements à tout va. Il faut donc repenser nos habitudes d’habitation en prenant en compte tous ces facteurs. C’est un projet qui nous tient particulièrement à cœur et qui nous motive à remettre en cause nos façons de faire et de penser.Selon nous, il s’agit de replacer la confiance au cœur même de nos vies. Car finalement, quoi de plus beau qu’un projet fondé sur la confiance ? Confiance qu’on doit placer en son invité, confiance que la société doit avoir en le modèle-même de la cohabitation intergénérationnelle, et confiance dont on doit se montrer digne en retour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :